Fédération de la Creuse

Fédération de la Creuse
Accueil
 
 
 
 

APPEL D’URGENCE POUR LES HÔPITAUX

Aujourd’hui, les 8000 EHPAD représentent plus de 70% des établissements dédiés à l’hébergement des personnes âgées.

53% d’entre eux appartiennent au secteur hospitalier public, et sont liés aux Agences Régionales de Santé et aux Conseils départementaux par des contrats d’objectifs et de moyens.

Entre les coûts exorbitants pour les bénéficiaires et leur famille, la colère des personnels et le questions de société face aux enjeux du vieillissement, la question des EPHAD est d’une actualité brûlante.

Un appel, à l’initiative notamment de Laurence Cohen sénatrice du Val-de-Marne, invite la population à amplifier la mobilisation en faveur de l’hôpital public.

L’appel:

Réunis le 10 janvier 2018 à l’Assemblée nationale, nous usagers, patient-e-s, personnels soignants, personnels administratifs, ambulanciers, médecins, directeurs d’établissements de santé, membres de comité de défense des hôpitaux et maternités, élu-e-s municipaux, départementaux, régionaux, député-e-s, sénatrices et sénateurs appelons la population à amplifier la mobilisation en faveur de l’hôpital public, mis à mal par les politiques gouvernementales menées depuis des décennies.

Nous dénonçons les conséquences de la transformation du service public hospitalier en entreprise, la mise en place de la tarification à l’activité, la création des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) qui a accéléré les regroupements et les fermetures de services et de lits.

Les centres de santé sont attaqués par l’introduction d’une gestion à but lucratif, les hôpitaux psychiatriques sont remis en cause avec la suppression du secteur et les réductions des budgets, de nombreuses maternités sont fermées sous prétexte d’assurer la sécurité des patientes et enfin les Ehpads publics voient leur financement diminué et leur personnel épuisé.

Ces politiques d’austérité entrainent pour les usagers une dégradation de l’accès aux soins de proximité, pour les patient-e-s une dégradation de la qualité et la sécurité des soins, pour les personnels hospitaliers une détérioration des conditions de travail entrainant épuisement et démotivation.

Nous interpellons le gouvernement Macron-Philippe pour un plan d’investissement public en faveur de l’hôpital en supprimant les taxes injustes prélevées sur les salaires et la TVA, en supprimant les exonérations de cotisations patronales, en luttant contre la fraude patronale et en mettant à contribution le capital et les dividendes pour aller vers la prise en charge des soins à 100 % par l’assurance maladie.

Cet argent est indispensable pour faire grandir l’hôpital public, garantir l’accès aux soins de proximité pour toutes et tous avec un maillage territorial villes – hôpital qui réponde aux besoins de la population, pour garantir la qualité des soins avec l’augmentation du nombre de personnel et l’amélioration de leurs conditions de travail, pour garantir la démocratie sanitaire avec des véritables contre-pouvoirs dans les établissements.

Signez la pétition

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.