Accueil
 

Agenda 23



 
 
 

COVID-19 - OLIVIER DARTIGOLLES – 27 avril 2020 : Accélération

Jeudi, lors d’une visioconférence avec une vingtaine de maires, Emmanuel Macron avait donné quelques clarifications sur les modalités du prochain déconfinement comme, par exemple, un retour à l’école « sur la base du volontariat », tout en précisant le calendrier des futures annonces : une intervention de Jean Castex, en début de semaine, et un plan détaillé par le Premier ministre, « début mai ». Samedi, les services de Matignon ont annoncé qu’Edouard Philippe présenterait, mardi, à 15 heures, à l’Assemblée nationale (pas de date pour l’examen au Sénat à l’heure où cette note est rédigée), « la stratégie nationale du plan de déconfinement » en six points : 1- la santé publique ; 2- la réouvertures des écoles ; 3- la reprise du travail ; 4- la réouverture des commerces ; 5- la relance des transports publics et 6- l’autorisation des rassemblements dans des lieux culturels et de culte.

La décision de réouverture des restaurants et hôtels est renvoyée à la fin mai. L’intervention du chef du gouvernement sera suivie d’un débat et d’un vote sur le plan et sur l’application de traçage « Stop Covid » (lire la tribune collective « StopCovid est un projet désastreux piloté par des apprentis sorciers » dans Le Monde du 26 avril).

Le plan sera présenté mercredi aux préfets, aux associations d’élus afin « d’engager une période de co-construction »... Comme d’habitude, pour le macronisme, la co-construction vient après les arbitrages élyséens et gouvernementaux. Il y a eu des tensions, au cours des derniers jours, au sein du duo exécutif et avec des ministres (les annonces de Blanquer ont par exemple fait l’objet d’un recadrage du Premier ministre). Le conseil scientifique a mis en ligne samedi deux documents. L’un sur la reprise à l’école, où il est indiqué que le conseil « prend acte » de la décision politique, tout en précisant qu’il n’était favorable à une réouverture des crèches et des établissements scolaires qu’en septembre. L’autre est une présentation de préconisations sur les modalités globales du déconfinement à un horizon des deux mois.

Il semble acquis que le déconfinement ne se fera pas de manière différenciée entre grandes régions. Les règles pourront être adaptées aux réalités locales (maire/préfet). Une prochaine note d’actualité sera envoyée mercredi, avec une présentation des décisions annoncées par le Premier ministre et les premières réactions.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.