Fédération de la Creuse

Fédération de la Creuse
Accueil
 
 
 
 

« À PSA, le gouvernement joue la finance contre l'emploi » (Aymeric Seassau - PCF)

    Alors que le gouvernement s'apprête à souffler la 4è bougie de son « pacte de compétitivité pour la croissance et l'emploi », les salariés de PSA s'apprêtent, eux, à subir leur 4e plan de départs volontaires. Triste anniversaire et toujours pas de cadeaux pour les salariés.

    Depuis 2013, PSA est devenu un laboratoire de la politique du pouvoir Hollande dans toute son inefficacité. Sur deux ans, PSA a touché 126 millions d'euros de chèque de l’État au titre du CICE. En 2013, le gouvernement a fait le choix de la finance en garantissant à hauteur de 7 milliards les crédits de PSA Finance pendant que le groupe fermait le site d'Aulnay.

    Deux plans de compétitivité plus tard, les emplois continuent d'être détruits avec la bénédiction de l’État actionnaire minoritaire, représenté au Conseil d'administration du groupe par… Louis Gallois, le père du pacte de responsabilité.

    L'entreprise est rentable, elle a réalisé 1,2 milliards de bénéfices en 2015. Rien ne justifie les quelques 2000 suppressions de postes supplémentaires annoncées…

    L'argent public ne doit plus accompagner la saignée industrielle, mais il doit être utile, avec d'autres outils comme la mobilisation du crédit sur des critères nouveaux, pour renforcer les filières industrielles nationales.

    Comme Pierre Laurent l'a indiqué à l'occasion de sa visite au Salon de l'automobile : « La filière automobile française peut relever les défis d’une mobilité écologique, populaire, individuelle comme familiale, dans les cadres urbains, périurbains et ruraux de notre siècle, ainsi que ceux du fret écologique du 21è siècle ».

    Le PCF apporte tout son soutien aux salariés de PSA et reste mobilisé à leur côté.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.