Fédération de la Creuse

Fédération de la Creuse
Accueil
 
 
 
 

13 NOVEMBRE : COMMÉMORATION

    Ce dimanche 13 novembre a marqué le premier anniversaire des attentats qui ont meurtri Paris et Saint Denis. C'est d'abord aux victimes et aux rescapés, à leurs familles ainsi que celles de Magnanville, Nice et St-Etienne-du-Rouvray, que vont toute notre solidarité et notre soutien. 

    Le traumatisme provoqué par ces attaques meurtrières est profond, la douleur est toujours prégnante mais notre peuple refuse la haine, la xénophobie, les stigmatisations et discriminations, les logiques de guerre, de peur et d'exclusion qui, loin de combattre le terrorisme, ne font qu'alimenter le terreau sur lequel il prospère. Notre peuple aspire à plus d'égalité, de progrès et de justice sociale, à une République pour tous.

    La première condition de la sécurité collective est la lutte contre les inégalités et les injustices en France, en Europe, dans le monde. La meilleure réponse à la terreur, son meilleur antidote, est une société qui a pour visée l'Humain d'abord.

    Les familles ont exigé qu’il n’y ait pas de discours politique.

    "Les victimes, les parents et les rescapés anonymes doivent être au premier rang, pas les politiques et les officiels», a  insisté Georges Salines, le président de l'association 13onze15

    "On ne voulait surtout pas ce qui s'est passé pour la commémoration de Charlie Hebdo : Johnny Hallyday chantant place de la République, discours de François Hollande et tout le tintouin", ajoute Emmanuel Domenach, un survivant du Bataclan

    Aussi ce sont six plaques commémoratives portant noms et prénoms des victimes.qui ont été apposées ce dimanche en chacun des lieux ensanglantés en mémoire des morts du 13 novembre 2015.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.