Accueil
 

Agenda 23



 
 
 

LES FRANÇAIS SONT TRÈS ATTACHÉS À LEUR SÉCURITÉ SOCIALE

L’institut Odoxa, à la demande du quotidien Le Parisien (4 décembre 2016), a sondé les Français sur la Sécu.

Le système d’assurance maladie français est plébiscité. 84% des Français considèrent que c’est un bon système ! La même proportion de sondés (84%) jugent ce système « meilleur » que celui des autres pays.

« En cette période de montée des périls, les Français sont plus que jamais attachés à ce pilier rassurant qu’est l’Assurance maladie, née après-guerre » souligne la journaliste Odile Plichon dans son commentaire. Laquelle ajoute : « En France, nul besoin d’avoir une carte bancaire sur soi pour être opéré en urgence : notre Samu ultrarapide s’exporte dans le monde entier et, fait méconnu, le nombre croissant de patients pris en charge à 100% pour cause de maladies lourdes ou chroniques (cancers, diabète, hypertension, etc.) s’est soldé par une hausse du taux moyen de remboursement dans l’Hexagone ces dernières années ».

Si l’avenir inquiète les sondés, et qu’ils s’attendent à payer plus, en même temps, s’ils sont d’accord pour des « réformes », ils refusent catégoriquement que l’on touche aux pratiques de remboursement, et sur ce plan, ils renvoient Fillon dans les cordes.

« La surprise de ce sondage, dit Frédéric Pierru, sociologue et spécialiste des questions de santé, c’est que la principale proposition de François Fillon visant à séparer le « petit risque » – qui ne serait plus remboursé- du « gros risque » fait office d’épouvantail. Pour les Français, les acquis ne peuvent être bradés. Fillon devra revoir sa copie ».

« La proposition de Fillon, ajoute le journal, cristallise tous les rejets. Cette greffe-là, à l’évidence, aura du mal à prendre dans l’opinion publique ».

Une chose est de faire plébisciter ses mesures ultra réacs par des bourgeois en Loden et ses groupies des beaux quartiers, autre chose est de convaincre le grand public.

Prenons la Sécu. La mesure phare du notable sarthois est de dire : on rembourse les maladies à risque, on ne rembourse plus les « petits » bobos. Cette mesure est totalement démagogique. Et totalement inacceptable. Et d’ailleurs les gens n’en veulent pas. Un sondage Odoxa du 4 décembre signale que 90 % des Français sont contre. 90 %, c’est toute la France hormis Auteuil-Neuilly-Passy.

Alors Fillon peut se faire du mouron…

Le journal Le Parisien note : « L’idée de Fillon cristallise tous les rejets. Cette greffe-là à l’évidence ne prendra pas dans l’opinion ».

Et le sociologue Fréderic Pierru ajoute : « Cette proposition fait office d’épouvantail. Pour les Français, les acquis ne peuvent être bradés. Fillon devra revoir sa copie ».

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.