Fédération de la Creuse

Fédération de la Creuse
Accueil
 

Agenda national

 
 
 

DÉSINDUSTRIALISATION EN CREUSE

GM&S Industry

Pour les salariés de GM&S Industry, les jours se suivent, ponctués par des moments d’attente, d’espoir, de questions, d’actions et peu à peu de désespoir. En redressement judiciaire depuis décembre dernier, l’entreprise porte en elle un drame humain puisque ce sont 283 familles qui vont être touchées en plein cœur, dans leur vie. Aujourd’hui, ils se heurtent à un mur de silence : pas de nouvelles des constructeurs, ni des deux administrateurs judiciaires.

Conscients que les constructeurs, l’Etat et d’autres n’ont pas pris leurs responsabilités, ils passent indifféremment du désespoir à la colère. Et à une colère déterminée, celle qu’ils ont exprimée pour défendre leurs emplois et leur entreprise, c’est-à-dire leur outil de travail, en faisant depuis des années des propositions sérieuses, concrètes et réalistes.

Leur combat se déroule dans un contexte dramatique. Ils ne demandent qu’à vivre de leur travail dans une région qu’ils aiment et qui les aiment. Mais c’est parce qu’ils se sentent délaissés, abandonnés qu’ils sont, aujourd’hui, désespérés.

Leur combat a aussi une dimension régionale puisque s’il était perdu, ce serait des éléments importants de la vie économique et sociale de la région de La Souterraine et de la Creuse qui seraient gravement touchés. Les GM&S luttent pour leur entreprise, pour leur emploi, mais aussi pour le territoire.

Des solutions existent encore si les partenaires économiques le veulent bien et ne se murent plus dans le silence.

 

Photo : L'Humanité

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.