Fédération de la Creuse

Fédération de la Creuse
Accueil
 
 
 
 

PARADIS FISCAL

Voici des extraits de la Tribune de Pascal Savoldelli groupe CRCE au Sénat, parue dans l’Humanité du 15 décembre 2017

Il y a quelques jours, un grand quotidien économique, toujours soucieux de la bonne santé des marchés financiers, titrait « La pression fiscale en France est la plus élevée de l’Union européenne » – dont le journal oublie de rappeler la finalité, à savoir financer des politiques publiques –, de l’autre la situation catastrophique des comptes publics, avec des caisses de l’État désespérément vides et une dette publique qui atteint des sommets ?...

Vient alors le taux mesuré par Eurostat : « 47,6 % du produit intérieur brut marchand ».

Un taux élevé, qui recouvre en fait impôts… et cotisations sociales. Car, depuis 1945, en effet, et la mise en œuvre du grand dessein de la Résistance porté par la pugnacité et la détermination d’Ambroise Croizat, lassé de voir mourir des vieux dans la misère et des travailleurs accidentés dans la pauvreté, nous nous sommes construit un système de Sécurité sociale….

J’en reviens à la fameuse étude : 18,8 % de cotisations nettes au regard du PIB – c’est leur part mesurée par Eurostat –, au regard des 0,2 % de déficit de la Sécurité sociale en 2018, ce n’est pas si mal géré que cela !

Que reste-t-il alors ? 47,6 % moins 18,8 %, cela donne 28,6 % d’impôts stricto sensu, soit un taux très proche du ratio de l’Union européenne entière (26,7 %). De quoi relativiser l’enfer fiscal qui semble hanter la rédaction des Échos. 

Dans l’univers fiscal de la France de 2017, la TVA est censée rapporter plus de 150 milliards d’euros, soit plus de deux fois l’impôt sur le revenu, et plus de cinq fois un impôt sur les sociétés. Avec sa copine TICPE (la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), que chacun paie à la pompe à essence ou sur sa facture d’électricité, elle fait la majorité des recettes fiscales de l’État.

Alors, entre nos concitoyens d’un côté et les grands groupes et les marchés financiers de l’autre, pour qui l’enfer et pour qui le paradis ?

 

Pour lire la tribune en entier : https://senateurscrce.fr/activite-des-senateurs/tribunes-libres/article/paradis-fiscal-pour-les-riches-enfer-pour-tous

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.